Étiqueté : Maurice Holleaux

Henri Seyrig au début de sa carrière

Un témoignage beyrouthin sur Henri Seyrig

Nous avions eu l’occasion de rappeler en 2012, Lina Nacouzi et moi-même, lors de la réception de l’écrivain libanais Amine Maalouf à l’Académie française, combien demeurait vif en son pays d’origine le souvenir de l’archéologue Henri Seyrig (1895-1973), que l’impétrant évoquait alors dans son discours de réception sous la coupole (Alpi & Nacouzi 2012). Fondateur en 1946 de l’Institut Français d’Archéologie de Beyrouth (IFAB), après avoir dirigé le Service des...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search