Étiqueté : Irak

Figure 1 : Compagnies pétrolières au Kurdistan irakien (F. Grassaud, avril 2020)

Conflictualités juridiques et systèmes partisans : les exportations autonomes des hydrocarbures par le Gouvernement Régional du Kurdistan

Depuis sa création, le gouvernement régional du Kurdistan (GRK) vit une existence fébrile. Autonome de facto depuis 1991, il fait pourtant partie intégrante de l’État irakien depuis 2005, comme le rappelle l’article 117 de la Constitution qui « reconnaît la région du Kurdistan, ainsi que ses pouvoirs existants comme une région fédérée ». Malgré cette façade institutionnelle octroyée par la Constitution au GRK, les dynamiques politiques sont pourtant plus...

Famille célébrant le nouvel an yézidi à Lalesh

Violences conjugales : quelques réflexions sur les politiques publiques au Kurdistan d’Irak (2)

Introduction Les politiques en matière d’égalité des genres sont pour le gouvernement régional du Kurdistan un outil de différenciation de l’État central irakien. La conformation aux normes de bonne gouvernance internationale et la mise en œuvre de pratiques discursives publiques sur le genre à l’attention de la communauté internationale ont originellement deux objectifs principaux. Le premier but était de se légitimer en tant qu’entité étatique accomplie...

Femmes discutant à Lalesh

Violences conjugales : quelques réflexions sur les politiques publiques au Kurdistan d’Irak (1)

Introduction Au Kurdistan d’Irak, l’accroissement des violences conjugales à l’aune du confinement généralisé est passé sous silence. Initiés par les autorités locales le 13 mars, la mise en œuvre d’un couvre-feu, une limitation stricte des déplacements à l’achat de besoins de première nécessité et l’interdiction de circulation entre les villes représentent une double-peine pour les victimes. La promiscuité entraîne non seulement une vulnérabilité accrue, mais également...

Retour de terrain, Amyan 2019 : Première mission de recherche sur un site de la plaine d’Akre (Kurdistan irakien)

Le site d’Amyan est situé dans la plaine d’Akre, à mi-chemin entre Tell Brak et Kunara, à 55 km au nord-ouest d’Erbil et à 12 km au sud-est de Gomel (Fig. 1). D’une largeur approximative de 30 km, cette plaine extrêmement fertile et densément occupée dans l’Antiquité est délimitée au nord par les contreforts de Zagros, au sud par les monts Jebel Maqlub et Bardarash, à l’ouest par la plaine...

Pratiques pastorales au Kurdistan irakien : enquêtes ethnographiques dans la région de Rania

Par Michael Thevenin et Jessica Giraud Au sein de la Mission Archéologique Française du Gouvernorat de Souleymanieh (MAFGS) dirigée par Jessica Giraud, avec le soutien de la Direction des antiquités de Souleymanieh, en la personne de Kamal Rasheed Rahem et Amanj Amin, et le support logistique de la Direction des antiquités de Raparin/Rania, Barzan Baiz, la recherche ethnologique s’est appuyée sur une série d’enquêtes auprès de...

مشروع جديد للنادي الأولمبي في بغداد: الرمز التاريخي للعراق الجديد المستقلّ

English version | Version française يقع النادي الأولمبي في ساحة عنتر عند مدخل منطقة الأعظمية. وهو أول مجمع رياضي حديث بُني في العراق وهوفي الوقت نفسه من أوائل مشاريع المباني العامة المصممة بإشراف أحمد مختار إبراهيم. ويعتبر هذا المعمار أول عراقي نال شهادة في العمارة من أوروبا، وكان أول من شغل منصب « معمار الحكومة » عام 1936 الذي كان حكرا على البريطانيين دون انقطاع منذ عام 1920....

L’Olympic Club de Bagdad : un symbole historique de l’Irak indépendant aujourd’hui menacé

English version | النسخة العربية L’Olympic Club de Bagdad, Place Antar, se situe à l’entrée du quartier Adhamiya. C’est à la fois le tout premier complexe sportif moderne bâti en Irak et l’un des premiers programmes publics dessinés sous la supervision d’Ahmad Mukhtar Ibrahim. Celui-ci, premier Irakien à avoir obtenu son diplôme d’architecte en Europe, avait surtout été le premier Irakien nommé Architecte du Gouvernement, un poste...

Rassemblement de la Ligue des Femmes Irakiennes (al-Rabitah) sur la place Firdaws au centre de Bagdad, le 8 mars 2012 - Zarha Ali

Fragmentation de l’Irak et droits des femmes

Depuis la prise de Mossoul par l’État Islamique en Irak et au Levant (Da’ech) en juin 2014, la division définitive du territoire irakien sur des bases ethno-confessionnelles – Kurdes au Nord, Arabes sunnites à l’Est, et Arabes chiites au Sud – semble inéluctable. L’affaiblissement de l’État et l’implosion sociale et économique de la société irakienne remonte au moins aux bombardements de la coalition militaire menée par les...

Le prophète Muhammad, ʿAlī, et ses fils Ḥasan et Ḥusayn. Baltimore, Walters Art Museum, Ms. W.679 Ba. Turquie, 17e s.

Le règne du calife Ḥasan bar ʿAlī d’après une source syriaque

L’historiographie sunnite considère que Muʿāwiya devint l’unique souverain du jeune empire islamique à partir de l’ « année de la réconciliation (sanat al-jamāʿa) » (41/660-61) (Laoust 1965, p. 17). Les Sufyānides (branche des Omeyyades) sortaient vainqueurs de la guerre civile (fitna) qui avait divisé les premiers musulmans pendant cinq années : ʿAlī était mort assassiné par un khārijite et son fils aîné, al-Ḥasan, n’avait pas tardé à abdiquer en...

Kirkuk, photo A. Quesnay

La construction d’un jeu politique communautaire « par le haut » ? Le cas de Kirkuk

Depuis l’intervention américaine en Irak de 2003, les groupes politiques irakiens tentent de s’appuyer sur l’ingérence d’acteurs transnationaux. Le cas de Kirkuk est un exemple éloquent de cette situation où la dépendance des acteurs politiques locaux à des dynamiques régionales entretient ces derniers dans des prises de positions communautaires radicales. Arthur QuesnayMore Posts – Website

Le Kurdistan d’Irak : une entité en construction

Le programme de recherche « Les cartes du nord de l’Irak » a été lancé en septembre 2011. Il est né d’une collaboration entre l’Ifpo, l’Université Salahedin d’Erbil (Irak) et le Gremmo (Groupe de Recherches et d’Études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, Lyon). Le but de ce projet est de réaliser un ouvrage cartographique et analytique des dynamiques socio-spatiales du nord de l’Irak, publié en quatre langues (français,...

Abdul Rahman Mounif

Pourquoi traduire Al-Nihāyāt d’Abdul Rahman Mounif ?

Dans la collection Ifpoche de l’Institut Français du Proche-Orient, paraîtra très prochainement en édition bilingue la traduction d’Al-Nihāyāt (Les fins) d’Abdul Rahman Mounif, un roman publié pour la première fois en 1977. Nous nous proposons ici d’exposer brièvement les raisons qui nous ont amené à traduire cet ouvrage, presque quarante ans après sa sortie. Eric GautierEric Gautier est spécialiste de littérature arabe contemporaine. Maître de conférences...

© Fondation Le Corbusier/ ADAGP/ Caecilia Pieri, 2005 & 2012. Main façade (January 2012), and interior of a dressing-room in January 2005, shortly after the US troops left the building.

في ما يتعلّق بالجمنازيوم المعروف باسم مصممه لوكوربوزييه في بغداد: كشف أرشيف البناء ١٩٧٤/١٩٨٠

Read the English version here : http://ifpo.hypotheses.org/3560 and the original French version : http://ifpo.hypotheses.org/3706 Traduction vers l’arabe : Rim Mansour al-Atrache Caecilia PieriMore Posts – Website

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search