Étiqueté : Bagdad

The Baghdad Olympic Club: A Symbol of Independent Iraq in danger

The Baghdad Olympic Club is located on Antar Square at the entrance of the Adhamiya neighbourhood. It is both the first modern sports complex built in Iraq and one of the first public programs designed under the supervision of the architect Ahmad Mukhtar Ibrahim. Mukhtar was the first Iraqi architect graduated from Europe, and the first Iraqi to be appointed  as Government Architect whereas this position...

L’Olympic Club de Bagdad : un symbole historique de l’Irak indépendant aujourd’hui menacé

French version L’Olympic Club de Bagdad, Place Antar, se situe à l’entrée du quartier Adhamiya. C’est à la fois le tout premier complexe sportif moderne bâti en Irak et l’un des premiers programmes publics dessinés sous la supervision d’Ahmad Mukhtar Ibrahim. Celui-ci, premier Irakien à avoir obtenu son diplôme d’architecte en Europe, avait surtout été le premier Irakien nommé Architecte du Gouvernement, un poste occupé avant...

© Fondation Le Corbusier/ ADAGP/ Caecilia Pieri, 2005 & 2012. Main façade (January 2012), and interior of a dressing-room in January 2005, shortly after the US troops left the building.

في ما يتعلّق بالجمنازيوم المعروف باسم مصممه لوكوربوزييه في بغداد: كشف أرشيف البناء ١٩٧٤/١٩٨٠

Read the English version here : http://ifpo.hypotheses.org/3560 and the original French version : http://ifpo.hypotheses.org/3706 Traduction vers l’arabe : Rim Mansour al-Atrache Caecilia PieriMore Posts – Website

Beyouth, Gemmayzeh, mai 2011

L’Observatoire urbain à Beyrouth : pour une lecture polysémique de la ville et du territoire

L’Observatoire urbain a vingt ans Après quatre ans passés à Damas, l’Observatoire urbain de l’Ifpo est de retour à Beyrouth depuis octobre 2011, où il avait été fondé il y a exactement vingt ans, en 1991. Au-delà de la description purement factuelle qui figure en tête de sa page institutionnelle, ce département est relativement atypique, à commencer par son histoire. Initialement, c’était en effet un groupe...

Premiers pas de la Renaissance féminine en Irak

Publié pour la première fois en 1958, Premier pas de la Renaissance féminine en Irak − connu sous le nom de Awwal al-Tarîq est considéré comme le premier ouvrage féministe irakien. Son auteure, Sabîha al-Shaykh Dawood, figure du mouvement des femmes émergeant au début du XXe siècle, fut la première étudiante en droit à l’Université de Bagdad, et la première avocate irakienne. Elle présente et analyse le...