Catégorie : linguistique

La lune et la face cachée de l’alphabet arabe

Nous avons bu en mémoire de l’aimé tel vin qui nous fit ivres avant que fût créée la vigne C’est la pleine lune sa coupe, lui est soleil, un croissant le fait circuler ; mélangé : que d’étoiles ! Ibn al-Fāriḍ, al-Ḫamriya, deux premiers vers, traduction de Salah Stétié Le croissant de lune est le symbole privilégié de l’islam. On invoque parfois comme raison à cela le fait que...

Comment vocalisait-on l’arabe au Ier s. H. ? L’apport des translittérations des scribes hellénistes de Syrie et d’Égypte

Je remercie mes deux évaluateurs anonymes ainsi que Jean-Baptiste Yon et Frédéric Alpi qui m’ont tous fait l’honneur de m’aider à améliorer ce travail ; toute erreur subsistante étant naturellement de mon seul fait. Comment vocalisait-on l’arabe au Ier siècle hégirien ? Comment les non-arabophones l’entendaient-ils et le retranscrivaient-ils ? Les enjeux qui touchent au problème de la translittération des termes techniques et des noms propres arabes en...

Notule sur l’orthographe de « Maamét l’apôtre du Dieu » et sur ses « M(ō)agaritai » dans les papyrus grecs du Ier s. H.

Je remercie mes deux évaluateurs anonymes ainsi que Jean-Baptiste Yon et Frédéric Alpi qui m’ont tous fait l’honneur de m’aider à améliorer ce travail ; toute erreur subsistante étant naturellement de mon seul fait. Au cours du précédent billet, nous avons tenté de mettre en évidence les éventuelles règles de translittérations employées par les scribes hellénisants, et ce que cela pouvait nous indiquer de la phonologie...

Maf‘al dans le parler du Liban-Sud. Contribution à la connaissance des dialectes libanais

Introduction Le parler du Liban-Sud n’a pas, à ma connaissance, reçu une attention suffisante de la part des linguistes et sociolinguistes arabisants, hormis Henri Fleisch (1974) dans son Etude d’arabe dialectal. Dans un de ses chapitres, « Observations sur le vocalisme d’un parler arabe chiite du Liban-Sud » (p.313-321), H. Fleisch y traite du vocalisme de la IIIe forme dans les verbes à allongement vocalique interne (fā‘al, fā‘il) ; étude...

New considerations on the Arabic Dialect of the Bani Ṣaḫar Tribe

The Bani Şaḫar (in the plural form Ṣḫūr) are among the most important Arab Bedouin tribes in Jordan. According to Frederick Peake (1958, p. 215), they claim to descend from al-Ḥarb, one of the most powerful tribes of the Ḥiǧāz and Naǧd, and migrated to Jordan from Western Arabia in the late 18th century. They are divided into two groups: al-Ṭwaga and al-Čaˁābna. Their traditional tribal area...

Le destin arabe du genre. Traduire la distinction entre “sex” et “gender”

Dans son atelier de traduction philosophique, le Département d’Études Arabes Médiévales et Modernes de l’Ifpo s’attelle aux concepts « intraduisibles », et par-là requis d’être toujours retraduits, collectés dans Vocabulaire européen des philosophies, sous la direction de Barbara Cassin (Cassin 2004). Dans ce cadre, nous avons travaillé sur l’article Gender. La traduction apporte un double savoir : celui du savoir traduit et celui de la langue...

Corpus d’arabe parlé (4) La convention de transcription ARAPI pour l’arabe parlé en interaction

Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri   La convention établie par le groupe ARAPI a pour objectif de proposer des normes de transcription de l’arabe parlé en interaction. Établie à partir de corpus syro-libanais, elle est conçue pour être étendue à toutes les variétés d’arabe parlé. Les corpus sont transcrits en quatre tiers (lignes de transcriptions), ce qui les rend exploitables par des chercheurs...

Corpus d’arabe parlé (3) Choix pour la notation des sons et des phénomènes dans la réalisation de corpus d’arabe parlé

  Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri Nous poursuivons l’inventaire des questions pratiques relatives à la réalisation de corpus d’arabe parlé notamment afin de décrire les pratiques linguistiques dans des perspectives pragmatiques et interactionnelles. Ce troisième billet est consacré au choix des alphabets pour la transcription des données. Aujourd’hui, on considère en général qu’un corpus d’arabe parlé partageable doit mettre à...

Corpus d’arabe parlé (2) : Contraintes et problèmes liés à la réalisation des corpus d’arabe parlé en interaction

Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri Ce billet discute une première série de questions pratiques auxquelles doit répondre toute personne qui entreprend de confectionner un corpus d’arabe parlé en vue de la recherche. Nous posons et traitons ces questions ici dans la perspective d’une approche pragmatique et interactionnelle des pratiques linguistiques. Ces approches reposent sur une conception située du langage, selon laquelle...

Corpus d’arabe parlé (1) : Quels corpus d’arabe parlé en libre accès ?

Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri Le projet ARAPI, ARAbe Parlé en Interaction vise l’établissement d’une convention de transcription de données orales et son application pour la réalisation d’un corpus d’arabe moyen-oriental parlé. Le projet est conduit par un groupe de chercheurs (Groupe ARAPI) de différentes institutions – l’Ifpo Beyrouth (Catherine Pinon, Véronique Traverso), Université Libanaise – Centre des sciences du langage...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search