Catégorie : Langue

Corpus d’arabe parlé (4) La convention de transcription ARAPI pour l’arabe parlé en interaction

Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri   La convention établie par le groupe ARAPI a pour objectif de proposer des normes de transcription de l’arabe parlé en interaction. Établie à partir de corpus syro-libanais, elle est conçue pour être étendue à toutes les variétés d’arabe parlé. Les corpus sont transcrits en quatre tiers (lignes de transcriptions), ce qui les rend exploitables par des chercheurs...

Corpus d’arabe parlé (3) Choix pour la notation des sons et des phénomènes dans la réalisation de corpus d’arabe parlé

  Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri Nous poursuivons l’inventaire des questions pratiques relatives à la réalisation de corpus d’arabe parlé notamment afin de décrire les pratiques linguistiques dans des perspectives pragmatiques et interactionnelles. Ce troisième billet est consacré au choix des alphabets pour la transcription des données. Aujourd’hui, on considère en général qu’un corpus d’arabe parlé partageable doit mettre à...

Corpus d’arabe parlé (2) : Contraintes et problèmes liés à la réalisation des corpus d’arabe parlé en interaction

Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri Ce billet discute une première série de questions pratiques auxquelles doit répondre toute personne qui entreprend de confectionner un corpus d’arabe parlé en vue de la recherche. Nous posons et traitons ces questions ici dans la perspective d’une approche pragmatique et interactionnelle des pratiques linguistiques. Ces approches reposent sur une conception située du langage, selon laquelle...

Corpus d’arabe parlé (1) : Quels corpus d’arabe parlé en libre accès ?

Groupe ARAPI : Véronique Traverso, Catherine Pinon, Loubna Dimachki, Lina Choueiri Le projet ARAPI, ARAbe Parlé en Interaction vise l’établissement d’une convention de transcription de données orales et son application pour la réalisation d’un corpus d’arabe moyen-oriental parlé. Le projet est conduit par un groupe de chercheurs (Groupe ARAPI) de différentes institutions – l’Ifpo Beyrouth (Catherine Pinon, Véronique Traverso), Université Libanaise – Centre des sciences du langage...

Affiche du colloque d’Amman

Citoyenneté, citizenship, muwāṭana : traduction et circulation d’un concept

C’est à l’initiative de deux chercheuses, Élisabeth Longuenesse, directrice du Département des études contemporaines de l’Ifpo, et Ghislaine Glasson-Deschaumes, directrice de la revue Transeuropéennes, qu’a été organisé à Amman, les 8 et 9 octobre 2012, un colloque sur la traduction en sciences sociales, autour du concept de « citoyenneté » (al-muwāṭana). Y ont participé, pendant deux journées de conférences et de débats, dans les locaux de l’Université...

Couverture du livre de Al-Tahtawi, Le raffinement de l'or: abrégé de Paris

Traduire la citoyenneté

On sait que l’idée de citoyenneté est généralement considérée, en Europe, comme héritée de la cité grecque (polis), à l’origine de l’invention de la « politique », comme gouvernement de la cité. Les mots « cité », et « citoyen », renvoient au latin civitas, qui reprend le sens du grec polis, et qui désigne une communauté d’hommes libres regroupés dans et autour de l’espace de la ville. Elisabeth LonguenesseMore Posts

نظرة شمولية لكتاب تعليم اللغة العربية العامية

Combien d’arabisants, français et étrangers, doivent d’avoir fait leurs premiers pas dans cette langue à Mme Marika Chebat Jakiche ? Pour ceux-là, il n’est pas besoin de présenter la méthode que cette enseignante à l’Ifpo a mise au point au fil des ans, dans un dialogue constant et attentif aux besoins de ses étudiants. Pour que cette rare expérience ne se perde pas, Mme Chebat Jakiche...

De la difficulté de traduire « ligne éditoriale »

Commençons par « maison d’édition ». La traduction est facile, en arabe on dit « dâr » (دار), un terme particulièrement adéquat pour l’édition jeunesse arabe dont les éditeurs peuvent être classés en deux grandes catégories : d’un côté, les héritiers d’une grande structure éditoriale, le « fils ou la fille de la maison », qui la nourrissent, la rénovent ou la bousculent en développant une branche pour la jeunesse ; de...