« Allamartine »… à l’origine (Signets sur la route, 1)

Au cours de son voyage en Syrie (1832 et 1833), Alphonse de Lamartine s’entend dire que certains de ses traits physiques (et notamment la forme de sa voûte plantaire) signalent chez lui  une ascendance  « sarrasine » : « Vous vous croyez peut-être Français d’origine, mais vous ne l’êtes pas, lui suggèrent deux de ses interlocutrices,  si vous remontez un peu loin dans votre généalogie, vous découvrirez certainement que vous êtes Sarrasin ». (…)  « Je commençais à être frappé à mon tour de la miraculeuse intelligence des signes corporels de ces deux jeunes filles » note le célèbre voyageur avant de poursuivre :   « car il n’y avait pas bien des années que le vrai nom de mes ancêtres était Allamartine, et la tradition les faisait sortir d’un grand village du Mâconnais, colonie exclusivement arabe jusqu’à nos jours, et dont aucune mésalliance ne mêlait le sang arabe au sang gaulois. »

Alphonse de Lamartine Voyage en Orient (1832-1833). Texte établi et présenté par Hussein El-Mudarris et Olivier Sahnon, préface de  Mahat Farah El-Khoury El-Mudarris,  Alep, 2009, p. 23.

Série « Signets sur la route ». Ces « Signets sur la route » n’ont qu’une ambition limitée : signaler quelques pages signifiantes – mais qui ne sauraient pour autant être surinterprétées – feuilletées  par le chercheur que son itinéraire, inauguré au Maghreb, a conduit, via la Péninsule arabe, vers l’Orient du Bilâd as-shâm.


1 réponse

  1. 25/11/2010

    […] This post was mentioned on Twitter by ifpo, Gilet Julien. Gilet Julien said: Nouveau billet sur http://ifpo.hypotheses.org/361 « Allamartine »… à l’origine […]