Étiqueté : végétal

Charbons ardents et grains à moudre. Approche archéobotanique du site de Dharih (Jordanie)

L’archéobotanique1, en tant que science archéologique, s’appuie sur l’étude de découvertes matérielles, les vestiges de plantes, afin d’améliorer notre connaissance du passé en développant un aspect précis, celui des relations entre l’homme et le monde végétal. Cette discipline, dont les balbutiements remontent au XIXe siècle, est le produit d’une rencontre entre deux géants scientifiques, les sciences humaines d’un côté, les sciences de la vie de l’autre....