Étiqueté : littérature arabe contemporaine

Hassan El-Geretly, photo Tamer Eissa

L’art de raconter et l’art de jouer, entretien avec Hassan El-Geretly, artiste et homme de théâtre égyptien

Premier spectacle égyptien programmé au Festival d’Avignon, Haeeshek, Je te (sur)vivrai, a été présenté pour la première fois en France dans la Cour minérale de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse du 14 au 18 juillet 2014. Puisant dans des sources de différentes natures, le travail de Hassan El-Geretly explore la culture populaire et la tradition orale dans l’Égypte de l’après Moubarak. Entretien réalisé à...

Al-zaman al-muwāzī, texte et mise en scène Baššār Murquṣ, Murād Ḥasan, dans le rôle de Murād. Photo N. Nakhlé-Cerruti

Création arabe palestinienne : théâtre, musique et beaux-arts (conférence, Haïfa, mai 2014)

Organisée par différents départements de l’université de Haïfa, kulliat-al-ādāb (Faculté des lettres), madrasat-al-funūn (École des arts), qism al-masraḥ (Département des études théâtrales), qism al-funūn al-taškīliyya (Département des beaux-arts), la conférence intitulée Ibdāʾ ʾarabī filasṭīnī masraḥ, musīqä wa funūn taškīliyya (« Création arabe palestinienne : théâtre, musique et beaux-arts ») s’est tenue du 12 au 14 mai 2014 à la « Maison des Arts » (Bayt al-fann) de l’université. L’objectif était de rassembler les principaux...

Vue sur le Mont Qassioun depuis Jisr al-Abyad.

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (3)

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Portrait de l‘auteure Ghada al-Samman

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (2)

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Affiche du film Jbara, (page facebook de Nasri Brax)

L’oubli et la mémoire dans l’histoire du théâtre libanais. Le cas de Raymond Ǧbara

La sortie et la diffusion d’un documentaire sur le dramaturge Raymond Ǧbāra (Jbara, Nasri Brax, jeudi 17 octobre 2013, 19 heures, Palais de l’UNESCO, Beyrouth) offre une occasion de s’interroger sur les oublis de l’histoire du théâtre et de ses enjeux historiographiques. Salué par la presse et par l’opinion publique, objet de plusieurs documentaires, Raymond Ǧbāra n’en demeure pas moins un oublié de l’histoire du théâtre...