Étiqueté : Irak

Rassemblement de la Ligue des Femmes Irakiennes (al-Rabitah) sur la place Firdaws au centre de Bagdad, le 8 mars 2012 - Zarha Ali

Fragmentation de l’Irak et droits des femmes

Depuis la prise de Mossoul par l’État Islamique en Irak et au Levant (Da’ech) en juin 2014, la division définitive du territoire irakien sur des bases ethno-confessionnelles – Kurdes au Nord, Arabes sunnites à l’Est, et Arabes chiites au Sud – semble inéluctable. L’affaiblissement de l’État et l’implosion sociale et économique de la société irakienne remonte au moins aux bombardements de la coalition militaire menée par les...

Le prophète Muhammad, ʿAlī, et ses fils Ḥasan et Ḥusayn. Baltimore, Walters Art Museum, Ms. W.679 Ba. Turquie, 17e s.

Le règne du calife Ḥasan bar ʿAlī d’après une source syriaque

L’historiographie sunnite considère que Muʿāwiya devint l’unique souverain du jeune empire islamique à partir de l’ « année de la réconciliation (sanat al-jamāʿa) » (41/660-61) (Laoust 1965, p. 17). Les Sufyānides (branche des Omeyyades) sortaient vainqueurs de la guerre civile (fitna) qui avait divisé les premiers musulmans pendant cinq années : ʿAlī était mort assassiné par un khārijite et son fils aîné, al-Ḥasan, n’avait pas tardé à abdiquer en...

Kirkuk, photo A. Quesnay

La construction d’un jeu politique communautaire « par le haut » ? Le cas de Kirkuk

Depuis l’intervention américaine en Irak de 2003, les groupes politiques irakiens tentent de s’appuyer sur l’ingérence d’acteurs transnationaux. Le cas de Kirkuk est un exemple éloquent de cette situation où la dépendance des acteurs politiques locaux à des dynamiques régionales entretient ces derniers dans des prises de positions communautaires radicales. Arthur QuesnayMore Posts – Website

Le Kurdistan d’Irak : une entité en construction

Le programme de recherche « Les cartes du nord de l’Irak » a été lancé en septembre 2011. Il est né d’une collaboration entre l’Ifpo, l’Université Salahedin d’Erbil (Irak) et le Gremmo (Groupe de Recherches et d’Études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, Lyon). Le but de ce projet est de réaliser un ouvrage cartographique et analytique des dynamiques socio-spatiales du nord de l’Irak, publié en quatre langues (français,...

Abdul Rahman Mounif

Pourquoi traduire Al-Nihāyāt d’Abdul Rahman Mounif ?

Dans la collection Ifpoche de l’Institut Français du Proche-Orient, paraîtra très prochainement en édition bilingue la traduction d’Al-Nihāyāt (Les fins) d’Abdul Rahman Mounif, un roman publié pour la première fois en 1977. Nous nous proposons ici d’exposer brièvement les raisons qui nous ont amené à traduire cet ouvrage, presque quarante ans après sa sortie. Eric GautierEric Gautier est spécialiste de littérature arabe contemporaine. Maître de conférences...

© Fondation Le Corbusier/ ADAGP/ Caecilia Pieri, 2005 & 2012. Main façade (January 2012), and interior of a dressing-room in January 2005, shortly after the US troops left the building.

في ما يتعلّق بالجمنازيوم المعروف باسم مصممه لوكوربوزييه في بغداد: كشف أرشيف البناء ١٩٧٤/١٩٨٠

Read the English version here : http://ifpo.hypotheses.org/3560 and the original French version : http://ifpo.hypotheses.org/3706 Traduction vers l’arabe : Rim Mansour al-Atrache Caecilia PieriMore Posts – Website