Catégorie : Littérature

Hassan El-Geretly, photo Tamer Eissa

L’art de raconter et l’art de jouer, entretien avec Hassan El-Geretly, artiste et homme de théâtre égyptien

Premier spectacle égyptien programmé au Festival d’Avignon, Haeeshek, Je te (sur)vivrai, a été présenté pour la première fois en France dans la Cour minérale de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse du 14 au 18 juillet 2014. Puisant dans des sources de différentes natures, le travail de Hassan El-Geretly explore la culture populaire et la tradition orale dans l’Égypte de l’après Moubarak. Entretien réalisé à...

‎إعادة النظر إلى المساحة الفكرية للنهضة العربية – من القرن الثامن عشر إلى القرن العشرين

Read the English version here : http://ifpo.hypotheses.org/6013 and the original French version : http://ifpo.hypotheses.org/5961 ظهرت «النهضة» العربية بين القرن الثامن عشر والنصف الأوّل من القرن العشرين، في سياق التغلغل الغربي الاقتصادي والسياسي والإصلاحات في الإمبراطورية العثمانية («التنظيمات»)، إلى جانب تأثيرات ثقافية وفكرية بوساطة مجموعات متنوّعة. مع ذلك، فمعرفتنا بالتبادلات بين العرب والأوروبيين في هذا العصر لا تزال تطغى عليها صورة العلاقة الثنائية بين العالم العربي بصفة...

Al-zaman al-muwāzī, texte et mise en scène Baššār Murquṣ, Murād Ḥasan, dans le rôle de Murād. Photo N. Nakhlé-Cerruti

Création arabe palestinienne : théâtre, musique et beaux-arts (conférence, Haïfa, mai 2014)

Organisée par différents départements de l’université de Haïfa, kulliat-al-ādāb (Faculté des lettres), madrasat-al-funūn (École des arts), qism al-masraḥ (Département des études théâtrales), qism al-funūn al-taškīliyya (Département des beaux-arts), la conférence intitulée Ibdāʾ ʾarabī filasṭīnī masraḥ, musīqä wa funūn taškīliyya (« Création arabe palestinienne : théâtre, musique et beaux-arts ») s’est tenue du 12 au 14 mai 2014 à la « Maison des Arts » (Bayt al-fann) de l’université. L’objectif était de rassembler les principaux...

الصورة ١: الصفحة الأولى من «تاريخ المائة عام الأولى بعد تجسّد المسيح» لأفغانيوس فولغاريس (باللغة اليونانية ، ١٨٠٥)، ترجمة عربية تمّت في دمياط في ١٨١٧. الصورة: المكتبة الشرقية، جامعة القدّيس يوسف، بيروت، المخطوطة رقم ٤٣.

Revisiting the Intellectual Space of the Nahḍa (Eighteenth-Twentieth Centuries)

Une version française de ce billet est disponible ici. An also an Arabic version The nahḍa or Arab ‘Renaissance’ took place between the eighteenth and the early twentieth centuries, in a context of Western economic and political penetration and of reforms in the Ottoman Empire (the ‘Tanzimat’), as well as intellectual and cultural influences mediated by a variety of groups. Nonetheless, our impressions of the exchanges...

Première page de l’Histoire du premier siècle après la naissance du Christ, par Eugenios Voulgaris (en grec, 1805), traduction arabe faite à Damiette, 1817. Image : Bibliothèque orientale, Université de Saint-Joseph, Beyrouth, MS 43.

Retour sur l’espace intellectuel de la Nahḍa (XVIIIe-XXe siècles)

An English version of this note is available here. An also an Arabic version La nahḍa ou « Renaissance » de la culture arabe se déroula du xviiie à la première moitié du xxe siècle, dans un contexte de pénétration occidentale économique et politique et de réformes au sein de l’Empire ottoman (les « Tanzimat »), ainsi que d’influences culturelles et intellectuelles médiatisées par des groupes divers. Néanmoins, nos connaissances...

Fairuz. Damascus festival, 1966

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (4). Saïd Aql

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Vue sur le Mont Qassioun depuis Jisr al-Abyad.

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (3)

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Portrait de l‘auteure Ghada al-Samman

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (2)

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Affiche du film Jbara, (page facebook de Nasri Brax)

L’oubli et la mémoire dans l’histoire du théâtre libanais. Le cas de Raymond Ǧbara

La sortie et la diffusion d’un documentaire sur le dramaturge Raymond Ǧbāra (Jbara, Nasri Brax, jeudi 17 octobre 2013, 19 heures, Palais de l’UNESCO, Beyrouth) offre une occasion de s’interroger sur les oublis de l’histoire du théâtre et de ses enjeux historiographiques. Salué par la presse et par l’opinion publique, objet de plusieurs documentaires, Raymond Ǧbāra n’en demeure pas moins un oublié de l’histoire du théâtre...

Ghazi Abdul Rahman al-Gosaybi

رواية سعودية تعيد صياغة التاريخ العربي : ”سلمى“، لغازي عبد الرحمن القصيبي (Un roman saoudien réécrit l’histoire arabe : Salmā, de Ghazi Abdul Rahman al-Gosaybi)

Ghazi Abdul Rahman al-Gosaybi (1940-2010) est un poète et romancier saoudien qui exerça également de hautes responsabilités politiques (ambassadeur et ministre) en Arabie Saoudite. Al-Jazirah Cultural Magazine, lui consacre un numéro spécial en 2009 (n° 273, 47 pages). Le roman qui nous intéresse ici fut publié pour la première fois en 2002, puis réédité en 2004, Beyrouth, Al-Mu’assasa al-‘arabiyya li-l-dirāsāt wa-l-našr. Eric GautierEric Gautier est spécialiste...

Abdul Rahman Mounif

Pourquoi traduire Al-Nihāyāt d’Abdul Rahman Mounif ?

Dans la collection Ifpoche de l’Institut Français du Proche-Orient, paraîtra très prochainement en édition bilingue la traduction d’Al-Nihāyāt (Les fins) d’Abdul Rahman Mounif, un roman publié pour la première fois en 1977. Nous nous proposons ici d’exposer brièvement les raisons qui nous ont amené à traduire cet ouvrage, presque quarante ans après sa sortie. Eric GautierEric Gautier est spécialiste de littérature arabe contemporaine. Maître de conférences...

Relectures d’été (3) : Textes et manuscrits médiévaux, sources de l’histoire du monde arabe

La série « Relectures d’été » propose des sélections de billets parus dans les Carnets de l’Ifpo, autour d’un thème lié à l’actualité et à nos programmes de recherche. Écrire l’histoire ancienne, médiévale ou moderne ne peut s’envisager sans une connaissance profonde et intime des sources écrites : manuscrits, inscriptions, papyrus, consultables en bibliothèque ou en ligne. Voici une sélection de billets, méthodologiques ou philologiques, pour...

Abû Zayd à la bibliothèque de Basra (Makamat de Hariri, Paris, Bnf, Arabe 5847, f. 5v, detail)

Le printemps des classiques arabes en ligne : le Guide de la littérature arabe médiévale et classique-sur-web de Katia Zakharia

À l’initiative de J.-F. Legrain, la Maison de l’Orient et de la Méditerranée propose, entre autres ressources en ligne, les « Guides de la recherche-sur-Web ». Inaugurée en 2001, la série – dont certains titres sont devenus des classiques – comporte désormais une douzaine de guides, répartis en général par pays. Avec la nouvelle contribution, la collection prend un tour nouveau puisque Katia Zakharia propose, aux étudiants...

De la difficulté de traduire « ligne éditoriale »

Commençons par « maison d’édition ». La traduction est facile, en arabe on dit « dâr » (دار), un terme particulièrement adéquat pour l’édition jeunesse arabe dont les éditeurs peuvent être classés en deux grandes catégories : d’un côté, les héritiers d’une grande structure éditoriale, le « fils ou la fille de la maison », qui la nourrissent, la rénovent ou la bousculent en développant une branche pour la jeunesse ; de...