Catégorie : Digital humanities

Inscriptions grecques et latines de la Syrie. Tome 17, fasc. 1. Palmyre

Les publications archéologiques dans les collections électroniques de l’Ifpo

Depuis 2008, les Presses de l’Ifpo ont mis en place une politique volontariste de diffusion en ligne de leurs publications, en favorisant l’Open Access, en parallèle à la vente traditionnelle d’ouvrages et de revues papier. L’Ifpo s’est ainsi associé au Cléo (Centre pour l’édition électronique ouverte), qui propose au sein de son portail Openedition la mise en ligne de revues (Revues.org) et de livres (Openedition Books)....

Carte conceptuelle du logiciel libre

Logiciels et licences libres : comment sensibiliser les chercheurs en sciences humaines ?

Destinée aux chercheurs et doctorants de l’Ifpo, la conférence intitulée Les logiciels libres, concepts et intérêts pour les chercheurs (Beyrouth, 1er mars 2012), présentée par Pierre-Yves Gosset, délégué général de Framasoft, avait plusieurs objectifs : Thierry BuquetMore Posts – Website Follow Me:

Revue scientifique

Quel avenir pour les revues papier ?

À l’heure actuelle, les revues savantes traditionnelles sont difficiles d’accès, leur prix est trop élevé, leur lectorat parfois trop faible. Leur mise en ligne est une chance pour mieux les faire connaître et diffuser la production scientifique, notamment dans le cadre d’une « mondialisation » de la recherche où les effets de concurrence se font de plus en plus sentir. Un récent billet de Michael Clarke sur l’excellent...

« Kit mobile pour universitaires » : rationaliser l’utilisation des appareils numériques

Domicile, lieu de travail, université, bibliothèques, mais aussi salles de conférences, villégiatures de vacance, en avion, en train : combien d’appareils cumulons-nous pour accéder à nos données numériques en toute situation et en tout lieu ? Nous en avons toute une panoplie pour répondre à nos besoins d’homo numericus : ordinateur de bureau et/ou domestique, ordinateur potable, mini-portable, liseuse numérique, tablette tactile (type iPad), téléphone ultra...

Photographs and memories* : à la recherche des archives scientifiques de l’Ifpo

Entre octobre 2008 et janvier 2009 se tenait au musée national de Damas une superbe exposition sur les pionniers et protagonistes de l’archéologie syrienne. Elle était constituée de panneaux illustrés reprenant la biographie des hommes qui avaient compté sur les terrains de fouilles syriens, du début du XIXe siècle aux années 19601. Parfois, entre deux panneaux, des photographies en noir et blanc ou des affichettes venaient en complément d’information. Ces documents d’archives apportaient une étonnante dimension de réalité à ces personnages, tout en laissant entrevoir le dispositif qui, à l’époque, avait permis à ces archéologues étrangers de circuler sur le territoire Syrien et d’y transporter l’outillage et les technologies nécessaires à leurs fouilles. Mais étrangement, impossible de savoir avec précision d’où venaient ces documents évocateurs. Le curieux qui visitait l’Institut de Jisr al-Abyad pouvait constater que certains tirages photographiques provenaient certainement des archives de l’Institut français du Proche-Orient… Toutefois, questionnés sur la localisation précise de ces archives, leur accès, leur contenu, les membres de l’Institut n’apportaient que des réponses évasives, interrogatives même… Les « archives » invisibles ou presque de l’Ifpo suscitaient indéniablement l’intérêt, mais il paraissait clair qu’elles ne formaient pas un ensemble défini. Elles semblaient multiples, pas forcément rangées là où elles auraient dû se trouver, certainement éparpillées, et sans doute, pour partie encore, à constituer. Pourtant nombreux étaient ceux qui pensaient qu’elles avaient beaucoup à raconter…

Hommage à Pierre Gentelle : un géographe libre au paradis des archéologues

Pierre Gentelle, esprit libre des sciences humaines et sociales, homme de terrain, homme de concept, est décédé le 4 octobre 2010. Certains le connaissent comme géographe spécialiste de la Chine, d’autres comme chroniqueur insaisissable (sous le pseudonyme de Cassandre), ou encore comme président de l’association franco-chinoise ; autant d’activités qui composent un puzzle riche et inattendu de toute une vie de recherche et d’action. De ce...

Ateliers d’initiation à l’islamologie : diffusion et valorisation de la science

Objectifs À l’origine de ces ateliers : la volonté de diffuser le savoir scientifique et de souligner l’importance des sciences humaines en générale et de l’islamologie en particulier. L’islamologie, approche académique de la religion musulmane, ne se limite pas exclusivement à l’étude de la pensée islamique médiévale ; elle demeure un élément déterminant et trop souvent ignoré dans les études contemporaines. Il n’est pas concevable en...

Bibliothèque numérique « Shamela » : 10 000 ouvrages en langue arabe

Au premier abord, l’abondance des écrits chez nombre d’auteurs de l’Islam médiéval, tels Ghazali (m. 1111), Ibn Taymiyya (m. 1328) ou bien Suyuti (m. 1505) peut sembler une chance pour le chercheur. Toutefois, le gigantisme du legs devient paradoxalement un obstacle pour une étude visant à cerner les idées d’un auteur sur un domaine ou une doctrine précise. C’est notamment le cas du doctorant qui doit...

Une partie de ma bibliothèque de sources arabes sous Calibre

« Calibre » ou comment bien gérer une bibliothèque numérique

La liseuse (appelé également « livre électronique » ou « e-reader » : voir ce billet) fait désormais partie des nouveaux outils dont le chercheur en sciences sociales ne saurait se dispenser, pas plus qu’il ne peut se passer d’une bibliothèque numérique. Autrefois uniquement imprimées sur papier, les revues sont désormais de plus en plus souvent disponibles sur internet, et certaines d’entre elles tendent désormais à n’être plus consultables que...

Yamli : faire de la prose arabe comme Monsieur Jourdain !

Dans la série des outils numériques pour les sciences humaines spécialisées sur le monde arabe, Yamli est une petite application extrêmement utile dès que l’on veut introduire du texte en caractères arabes à partir d’une machine qui n’est pas équipée d’un clavier ad hoc.   Pendant longtemps, la solution, retenue par le site islam-online.net par exemple,  consistait à proposer un « clavier virtuel » : l’internaute ouvre une nouvelle...

Irex avec annotation et stylet

L’historien et la liseuse : à propos d’un nouvel outil électronique

L’historien des textes, quelle que soit l’époque qu’il étudie, aime à disposer facilement de nombreux ouvrages (sources manuscrites, éditions de textes, archives,..) et se référer à une large littérature scientifique écrite souvent depuis la fin du XIXe siècle, parfois difficile d’accès. Aujourd’hui, l’historien, comme les autres chercheurs en sciences humaines et sociales, peut pallier cette difficulté en consultant les nombreux sites internet partiellement ou complètement dédiés...