Catégorie : Médiéval

Mansur, Akbar chassant dans un enclos (Akbarnama) (détail), Londres, Victoria and Albert Museum

Les couloirs de la mort. Battues et enclos de chasse de la Perse à l’Espagne

Dans un article consacré aux parcs de chasse à l’époque abbasside paru début 2012 dans la  Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, Chloé Capel émet l’hypothèse que certains des jardins de la ville califale de Sāmarrāʾ auraient pu être des enclos de chasse saisonniers, à exploitation non permanente, dans lesquels le gibier pouvait être regroupé ponctuellement. Al-Ṭiqṭaqā décrit une méthode de battue à « l’entonnoir »,...

Abû Zayd à la bibliothèque de Basra (Makamat de Hariri, Paris, Bnf, Arabe 5847, f. 5v, detail)

Le printemps des classiques arabes en ligne : le Guide de la littérature arabe médiévale et classique-sur-web de Katia Zakharia

À l’initiative de J.-F. Legrain, la Maison de l’Orient et de la Méditerranée propose, entre autres ressources en ligne, les « Guides de la recherche-sur-Web ». Inaugurée en 2001, la série – dont certains titres sont devenus des classiques – comporte désormais une douzaine de guides, répartis en général par pays. Avec la nouvelle contribution, la collection prend un tour nouveau puisque Katia Zakharia propose, aux étudiants...

P.Cair.Arab. III 161 - Papyrus fiscal bilingue (arabe et grec)

Dans le dédale des papyri médiévaux : repères pour l’utilisation des bases de données papyrologiques diffusées sur Internet

Pour les études arabes médiévales, les papyri grecs, coptes et arabes rédigés après la conquête de l’Égypte sont une source riche d’informations. Ils peuvent être l’outil d’une meilleure connaissance de la vie quotidienne, de la fiscalité, du commerce, de l’administration, des pratiques juridiques, mais également des relations sociales ou de la liturgie. Ces documents ont principalement été découverts en Égypte. Si les données qu’ils fournissent sont...

Chasse à cheval, avec guépard assis à l’arrière du cheval. Aiguière Blacas, vers 1232, Irak, Mossoul. British Museum, ME OA 1866.12-29.61rak-mosoul-Blacas-aiguiere-british-museum

La chasse au guépard et au lynx en Syrie et en Irak au Moyen Âge

Comme nous l’avons vu dans notre précédent billet (« Chasser lions et panthères en Syrie au Moyen Âge »), le guépard était à l’époque encore présent à l’état sauvage au Proche-Orient. On trouvait des guépards sur la côte, notamment dans la région d’Antioche et dans le nord de la Syrie médiévale, dans les déserts de l’actuelle Jordanie et dans ceux situés à l’ouest de l’Euphrate (région de la...

L’histoire de Tyr au témoignage de l’archéologie

Sous les auspices de la Direction générale des Antiquités du Liban (DGAL), en partenariat scientifique avec l’Ifpo et l’UNESCO (bureau de Beyrouth), un colloque intitulé L’histoire de Tyr au témoignage de l’archéologie s’est tenu sur place, au Centre d’archéologie sous-marine, les 3 et 4 octobre 2011. L’objectif assigné à cette réunion était de dégager les grands axes selon lesquels présenter les collections du futur musée de...

Le Coran d’Asmā’

En plein renouveau, l’histoire de la constitution du corpus coranique s’est récemment enrichie des travaux de François Déroche. Ce dernier a édité et analysé ce qui est peut-être le plus ancien des manuscrits coraniques, le codex parisino-petropolitanus, dont les deux principaux fragments sont conservés à Paris et à Saint-Pétersbourg1. Découvert dans la mosquée de ʿAmr, au Caire, il daterait selon toute probabilité de la seconde moitié...

Lions (Manafi al-Hayawan, fin du XIIIe s.)

Chasser lions et panthères en Syrie au Moyen Âge

La grande faune sauvage, aujourd’hui disparue en Syrie, était présente au Moyen Âge dans la région : les grands fauves prédateurs tels que le lion (al-asad), la panthère (al-namir ou al-nimr) et le guépard (al-fahd) étaient encore relativement nombreux et à l’occasion décimaient les troupeaux et terrorisaient les populations. Lions et panthères étaient chassés, selon diverses techniques, dont nous avons plusieurs témoignages dans les mémoires d’Ibn Munqiḏ (prince syrien mort à Damas en 1188) ou dans le traité de chasse d’Ibn Manglī (1371, compilation d’ouvrages cynégétiques plus anciens).

La recherche sur les manuscrits en Syrie

Travaillant sur des manuscrits, nous souhaiterions à travers ce billet faire profiter de notre expérience de la Bibliothèque Nationale al-Assad (désormais « BnA ») à d’autres chercheurs désireux de consulter des manuscrits en Syrie. Ouverte officiellement depuis 1984, la bibliothèque se situe autour de la place des Omeyyades à Damas.

Fitna : des révoltes populaires à Bagdad au Moyen Âge

Au cours de son histoire, la ville de Bagdad, fondée en 762 apr. J.-C par le calife abbasside al-Manṣūr pour être la capitale de la dynastie, a connu de très nombreuses révoltes populaires, opposant tantôt deux factions parmi les habitants de la ville, tantôt la population bagdadienne aux représentants du pouvoir. Les sources arabes de l’époque médiévale décrivent volontiers ces épisodes de tumulte, désignés en arabe...

Ibn Taymiyya : « sufi or not sufi ? » (2/2)

« Sufi or not sufi ? » Telle n’est pas forcément la question ! En effet, le problème de l’adhésion d’Ibn Taymiyya au soufisme reste somme toute secondaire pour l’islamologue. D’ailleurs, toute assertion en ce sens nécessiterait que l’on établisse auparavant les critères objectifs permettant d’identifier un adepte du soufisme dans le Damas mamelouk des XIIIe et XIVe siècles.  Une tâche  d’autant plus difficile que le...

Ibn Taymiyya : « sufi or not sufi ? » (1/2)

Figure incontournable de l’histoire islamique, Ibn Taymiyya (1263-1328), a inspiré et continue à inspirer de nombreux penseurs musulmans. Jurisconsulte et théologien hanbalite, maître à penser du wahhabisme, il est souvent présenté comme un polémiste farouchement opposé à la mystique musulmane, plus communément appelée soufisme (taṣawwuf en arabe). Cependant, la pensée profonde du šayḫ al-islām semble parfois tronquée, notamment sa position vis-à-vis de la mystique. Présenté tantôt...

Pourquoi étudier la magie ? L’exemple de la magie islamique médiévale

Qui croit encore à la magie ? Les scientifiques d’autrefois opposaient souvent science et magie, laquelle était alors assimilée à une croyance superstitieuse ou « folklorique » que devait mettre à mal la science. En réalité, jamais la science n’a aboli les pratiques magiques et divinatoires. La société moderne est encore empreinte de magie, que ce soit dans des fictions (livres, films, séries télévisées, etc.) ou dans la...

Le Coran, l’exégèse coranique et la femme : une approche sociosémiologique

Auteure de nombreux ouvrages en sciences de la communication, Ferial Mouhanna se définit aujourd’hui comme une « chercheuse en sciences islamiques ». Suscitant de nombreux commentaires dans divers publications du monde arabe, ses récents ouvrages témoignent d’une volonté de renouveler, de l’intérieur, l’exégèse coranique. En écho à la conférence donnée le 31 janvier dernier à l’Ifpo (texte en arabe disponible en cliquant sur ce lien), les Carnets de...

Des « parloirs intimes » dans les prisons de l’Islam médiéval ?

Alors que le système pénitencier français fait l’objet de remises en question régulières et que le droit des détenus à mener un semblant de vie familiale ou sexuelle revient périodiquement sur le devant de la scène1, un parallèle avec les prisons de l’Islam médiéval peut paraître incongru. Aujourd’hui, la charia est surtout observée à travers ses manifestations jugées les plus négatives, comme la lapidation des femmes...

Ateliers d’initiation à l’islamologie : diffusion et valorisation de la science

Objectifs À l’origine de ces ateliers : la volonté de diffuser le savoir scientifique et de souligner l’importance des sciences humaines en générale et de l’islamologie en particulier. L’islamologie, approche académique de la religion musulmane, ne se limite pas exclusivement à l’étude de la pensée islamique médiévale ; elle demeure un élément déterminant et trop souvent ignoré dans les études contemporaines. Il n’est pas concevable en...