Catégorie : Observatoire urbain

Photos 1 & 2 : Murs fermant l’accès à la place Tahrîr. Clichés R. Stadnicki, 2012

Post-Revolutionary Cairo: Blocking the City, Un-Blocking the Urban Planning?

Original text in French : http://ifpo.hypotheses.org/4419. Translation: Teo Firpo. Almost two years after the January 25th revolution, Cairo lives a paradoxical moment. Cairo is the main stage of the protests, whereby the political and social changes underway in Egypt find their repercussions on the urban scale. Between 2011 and 2012, the city experienced a material and institutional blockage that opposed its urban management to its daily...

Logement vides à Artouz et logements publics en construction à Dahyah Qudsaya Sakanya al-Jadida (région de Damas). Photos V. Clerc 2009

L’habitat des pauvres à Damas : de la crise du logement vide à la recrudescence des quartiers informels

En Syrie, la décennie 2000 a été marquée par d’importantes transformations sociales et spatiales urbaines, en particulier dans le domaine du logement. Avec l’accession à la présidence de la République de Bachar al-Assad, en 2000, la libéralisation économique, initiée une dizaine d’années auparavant, s’accélère et favorise les investissements nationaux et internationaux, notamment dans l’immobilier de luxe dans la capitale. L’afflux d’immigrés irakiens fuyant les combats à...

Photos 1 & 2 : Murs fermant l’accès à la place Tahrîr. Clichés R. Stadnicki, 2012

Le Caire après la révolution : blocages de la ville et déblocage de l’urbanisme

Près de deux ans après la révolution du 25 janvier, Le Caire, principal théâtre des protestations, vit un moment paradoxal qui peut être compris comme une répercussion à l’échelle urbaine des changements politiques et sociaux en cours en Égypte. Alors que l’agglomération a connu, en 2011 et 2012, une série de blocages matériels et institutionnels contrariant sa gestion et sa pratique au quotidien, elle fait aujourd’hui...

Un bâtiment ancien accueillant typiquement des appartements sous le régime des anciens loyers (© B. Marot, 2012).

The “Old Rent” Law in Beirut: an Incentive or Disincentive for Gentrification?

Original text in French : http://ifpo.hypotheses.org/4266 (translation by the author) There is a recurrent debate in Beirut regarding the consequences of the “old rent” law and the way of transforming it. It has gained strength since an apartment building collapsed in Fassouh neighbourhood (Ashrafieh) on January 15 2012 because of insufficient maintenance. Twenty-seven residents were killed. Beyond the controversy opposing landlords to tenants, the issue of...

Un bâtiment ancien accueillant typiquement des appartements sous le régime des anciens loyers (© B. Marot, 2012).

La loi sur les « anciens loyers » : frein ou accélérateur de la gentrification à Beyrouth ?

English translation (The “Old Rent” Law in Beirut: an Incentive or Disincentive for Gentrification?, Oct, 19, 2012) À Beyrouth, la loi sur les anciens loyers, ses conséquences et la manière de la faire évoluer, sont toujours sujets à débat. Celui-ci a repris de la vigueur depuis le drame du quartier de Fassouh le 15 janvier 2012, lorsque, faute d’entretien suffisant, un immeuble s’est effondré dans la...

One of Kabul’s “life-style” gated-townships amid its overall context of poverty and informality. © Mona Khechen, 2011.

Architecture and War: From Baghdad to Kabul

During “City Debates 2012” at the American University of Beirut, Caecilia Pieri spoke of Baghdad’s recent transformations. Her images showed a city of multiple realities. Although seriously affected by the prolonged violence that has torn Iraq apart, central Baghdad, according to Pieri, was until 2010 characterized by vernacular monochrome brick construction. Now unchecked new construction is changing its architectural landscape. Also, behind concrete barriers and closed-off...

Beyrouth ; banalisation de la construction intensive en chantiers escarpés. Photo Caecilia Pieri, 2012

Vivre avec une extraordinaire banalité : la vulnérabilité sismique à Beyrouth

Comme tout le pourtour méditerranéen, Beyrouth est sujette à la menace récurrente des séismes et raz-de-marée. Cette fébrilité tellurique est dangereuse compte tenu de la nature de l’urbanisation. Le parc immobilier actuel de Beyrouth est dans l’ensemble récent, rarement plus que centenaire, très dense, largement constitué d’immeubles en béton armé. Or, propice à la multiplication des étages, ce dernier souffre de la corrosion des ferraillages accentuée par le climat humide et salin, et sa rigidité réduit la ductilité sismique, phénomène aggravé pour les constructions en poteau-poutre sans murs porteurs. De plus, la qualité des bétons (ciments, aciers, sable de mer) est approximative. À la géographie de Beyrouth – un promontoire formant presqu’île –, s’ajoute enfin une menace sur l’ordre social qui inquiète experts et gestionnaires des secours par l’imbrication nocive entre densité de l’habitat, séquelles des bombardements, effondrements par vétusté, ajouts d’étages périlleux, ruines, immeubles confortés en urgence, manque de contrôle parasismique, contournement clientéliste des réglementations.

© Fondation Le Corbusier/ ADAGP/ Caecilia Pieri, 2005 & 2012. Main façade (January 2012), and interior of a dressing-room in January 2005, shortly after the US troops left the building.

في ما يتعلّق بالجمنازيوم المعروف باسم مصممه لوكوربوزييه في بغداد: كشف أرشيف البناء ١٩٧٤/١٩٨٠

Read the English version here : http://ifpo.hypotheses.org/3560 and the original French version : http://ifpo.hypotheses.org/3706 Traduction vers l’arabe : Rim Mansour al-Atrache Caecilia PieriMore Posts – Website

Beyouth, Gemmayzeh, mai 2011

The Urban Observatory of Beirut: for a polysemic reading of both city and territory

The urban observatory has just celebrated its twentieth anniversary English version by W. Parramore (Original:  L’Observatoire urbain à Beyrouth : pour une lecture polysémique de la ville et du territoire). After four years in Damascus, the Ifpo urban observatory has returned to Beirut since October 2011, where it was created exactly twenty years ago, in 1991. Beyond the purely factual description heading its institutional page, the...

Beyouth, Gemmayzeh, mai 2011

L’Observatoire urbain à Beyrouth : pour une lecture polysémique de la ville et du territoire

L’Observatoire urbain a vingt ans Après quatre ans passés à Damas, l’Observatoire urbain de l’Ifpo est de retour à Beyrouth depuis octobre 2011, où il avait été fondé il y a exactement vingt ans, en 1991. Au-delà de la description purement factuelle qui figure en tête de sa page institutionnelle, ce département est relativement atypique, à commencer par son histoire. Initialement, c’était en effet un groupe...