Auteur : Mathilde Gelin

De retour de mission… Faïlaka au Koweït (4). L’établissement hellénistique

Depuis 2011, nous menons nos recherches sur l’établissement hellénistique de Tell Sa‛id établi sur la côte sud-ouest de l’île de Faïlaka-Ikaros afin, d’une part de préciser sa chronologie, depuis sa création jusqu’à son abandon (3e s.-1er s. av. J.-C., voir la bibliographie), mais aussi d’étudier ses fortifications et sa circulation interne pour appréhender son fonctionnement à ses différentes périodes. Enfin, l’avancement de nos recherches nous a...

Figure 5 : Vestiges antérieurs à l’établissement grec, sous la tour 8. Vue vers l’ouest. © MAFKF.

De retour de mission… Faïlaka au Koweït (3). La forteresse hellénistique

Introduction Sur l’île de Faïlaka au Koweït, la forteresse hellénistique de Tell Sa‛id – sur la rive sud-ouest – et le site médiéval d’Al-Quṣūr – au centre de l’île –, ont été l’objet des recherches de la mission archéologique franco-koweïtienne, qui a mené sa troisième campagne du 10/10 au 30/11/2013 (voir « De retour de mission… Faïlaka au Koweït, (article 1) et (article 2) »). La mission a également achevé l’implantation...

Forteresse hellénistique, tour 8 sur le rempart ouest ; à l’arrière de son mur nord, vestiges de l’élévation du rempart en briques crues. Vue vers le sud-est © MAFKF.

De retour de mission… Faïlaka au Koweït (2)

La mission archéologique franco-koweïtienne de Faïlaka (voir « De retour de mission… Faïlaka au Koweït (1) ») a mené sa deuxième campagne de terrain du 12 octobre au 1er décembre 2012. Cette année la mission a été étoffée, grâce notamment au soutien affirmé des autorités koweïtiennes et à l’aide apportée par le mécénat de Total Koweït et de la Fondation Total : quatorze participants de la partie française et six...

Bombardement de Qalaat al-Mudiq (15 mars 2012)

Le patrimoine archéologique, dommage collatéral

En dépit de tentatives de protection du patrimoine archéologique, celui-ci est presque systématiquement atteint lors des conflits, souvent de manière intentionnelle.  De nombreux dégâts, irréversibles, sont recensés sur les sites et les objets. Après le conflit, ce patrimoine est encore victime de destructions, soit par manque de moyens, soit par choix. Le patrimoine de l’humanité disparaît peu à peu, entraînant avec lui notre passé et notre avenir. À l’heure où des combats ont lieu en Syrie, le pire est à craindre pour de nombreux sites archéologiques, comme par exemple Qalaat el Mudiq.

« Temple A » de la forteresse hellénistique. Au 1er plan, l’autel. Photo Y. Guichard © DAMKuwait.

De retour de mission… Faïlaka au Koweït (1)

L’île de Faïlaka, d’environ 7 km Nord-Sud × 12 km Est-Ouest, culmine à 8 m au-dessus des eaux moyennes du Golfe arabo-persique. Elle appartient à un archipel dont on aperçoit, depuis ses rivages, les îles de Miskan au Nord-Ouest et de Auhah au Sud-Est. Située à une vingtaine de kilomètres au Nord-Est de Koweït City, elle se trouve à proximité du Shatt El Arab, le débouché du confluent de...