Auteur : Eric Gautier

Fairuz. Damascus festival, 1966

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (4). Saïd Aql

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Vue sur le Mont Qassioun depuis Jisr al-Abyad.

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (3)

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Portrait de l‘auteure Ghada al-Samman

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes (2)

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Damas dans le miroir des écrivains et des poètes arabes

Damas, Al-Cham, capitale de la Syrie, est l’une des plus anciennes cités du monde. Damas, sa rivière Barada, son mont Qassioun, ses jardins, sa mosquée des Omeyyades, ses églises, ses remparts, ses palais et ses caravansérails, ses ruelles couvertes bordées de boutiques et ses souks, ses maisons traditionnelles, ses quartiers, ses artisans et ses commerçants, sa population musulmane et chrétienne… Damas vit actuellement des jours tragiques....

Ghazi Abdul Rahman al-Gosaybi

رواية سعودية تعيد صياغة التاريخ العربي : ”سلمى“، لغازي عبد الرحمن القصيبي (Un roman saoudien réécrit l’histoire arabe : Salmā, de Ghazi Abdul Rahman al-Gosaybi)

Ghazi Abdul Rahman al-Gosaybi (1940-2010) est un poète et romancier saoudien qui exerça également de hautes responsabilités politiques (ambassadeur et ministre) en Arabie Saoudite. Al-Jazirah Cultural Magazine, lui consacre un numéro spécial en 2009 (n° 273, 47 pages). Le roman qui nous intéresse ici fut publié pour la première fois en 2002, puis réédité en 2004, Beyrouth, Al-Mu’assasa al-‘arabiyya li-l-dirāsāt wa-l-našr. Eric GautierEric Gautier est spécialiste...

Abdul Rahman Mounif

Pourquoi traduire Al-Nihāyāt d’Abdul Rahman Mounif ?

Dans la collection Ifpoche de l’Institut Français du Proche-Orient, paraîtra très prochainement en édition bilingue la traduction d’Al-Nihāyāt (Les fins) d’Abdul Rahman Mounif, un roman publié pour la première fois en 1977. Nous nous proposons ici d’exposer brièvement les raisons qui nous ont amené à traduire cet ouvrage, presque quarante ans après sa sortie. Eric GautierEric Gautier est spécialiste de littérature arabe contemporaine. Maître de conférences...