Auteur : Julie Bonnéric

Le christianisme dans le golfe Arabo-Persique : une histoire ancienne mais encore obscure

Une version en langue anglaise de ce billet est accessible à l’adresse suivante  : http://mafkf.hypotheses.org/1286 La présence de chrétiens dans le golfe Arabo-Persique remonte probablement à la fin du IVe s. Les chercheurs demeurent néanmoins en désaccord quant à la longévité de l’occupation chrétienne et à son maintien après l’islamisation de la région au VIIe s. Pourtant, si les sources écrites n’y mentionnent la présence de diocèses et...

Bâtiment en brique crue découvert au nord des églises et correspondant probablement à la première phase d’installation (H. Al Mutairi © DAM)

Al-Quṣūr (Koweït), état des recherches de la mission archéologique franco-koweïtienne de Faïlaka (2011-2013)

Si l’île de Faïlaka, située à l’embouchure du Chatt al-Arab, à l’extrémité nord-ouest du golfe Arabo-persique, est largement renommée pour sa forteresse hellénistique (http://ifpo.hypotheses.org/6123), elle abrite aussi un site majeur mais moins connu, le site médiéval d’al-Quṣūr. Bien que les travaux de la mission concernant les campagnes des années 2011 (http://ifpo.hypotheses.org/2908) et 2012 (http://ifpo.hypotheses.org/4929) aient déjà été exposés, il nous paraît important de dresser ici une...

L’archéologue et l’historien face à l’objet : pour une approche technique, fonctionnelle et symbolique des lampes

Dans le champ des études historiques, les lampes demeurent des objets  relativement secondaires, en dépit des nombreuses sources – textuelles, archéologiques et iconographiques – aujourd’hui disponibles. Elles ne sont jamais abordées pour elles-mêmes, en tant qu’objets véhiculant des informations d’ordre historique, mais toujours comme des supports ornementaux ou des indicateurs chronologiques. Ainsi, tandis que les historiens de l’art appréhendent généralement les luminaires – principalement en verre...

P.Cair.Arab. III 161 - Papyrus fiscal bilingue (arabe et grec)

Dans le dédale des papyri médiévaux : repères pour l’utilisation des bases de données papyrologiques diffusées sur Internet

Pour les études arabes médiévales, les papyri grecs, coptes et arabes rédigés après la conquête de l’Égypte sont une source riche d’informations. Ils peuvent être l’outil d’une meilleure connaissance de la vie quotidienne, de la fiscalité, du commerce, de l’administration, des pratiques juridiques, mais également des relations sociales ou de la liturgie. Ces documents ont principalement été découverts en Égypte. Si les données qu’ils fournissent sont...