« Kit mobile pour universitaires » : rationaliser l’utilisation des appareils numériques

Domicile, lieu de travail, université, bibliothèques, mais aussi salles de conférences, villégiatures de vacance, en avion, en train : combien d’appareils cumulons-nous pour accéder à nos données numériques en toute situation et en tout lieu ?

Nous en avons toute une panoplie pour répondre à nos besoins d’homo numericus : ordinateur de bureau et/ou domestique, ordinateur potable, mini-portable, liseuse numérique, tablette tactile (type iPad), téléphone ultra sophistiqué (iPhoneSmartphone),  etc.

Bons consommateurs nous pouvons parfois cumuler plusieurs appareils pour assouvir nos différents besoins numériques : emails, réseaux sociaux, blogs, lecture d’e-Book, bases de données, applications professionnelles, photos, vidéos, musiques, etc. L’homo numericus peut ainsi posséder un ordinateur sur son lieu de travail, un autre à son domicile, un mini-ordinateur pour les déplacements, une liseuse numérique pour bouquiner en tout lieu et sans doute un téléphone ultra sophistiqué pour «  facebooker »  et  lire ses emails lors des petits trajets, au restaurant, au cinéma et juste avant de dormir pour les plus « digitalovores ». Mais tout cela a un coût, d’autant que notre société de consommation s’ingénie à échelonner ses évolutions technologiques, rendant ainsi nombre de ces « bijoux numériques » obsolètes au bout de deux années, quand ce n’est pas moins !

Outre le coût engendré par la multiplication des appareils informatiques, l’utilisateur est confronté à d’autres problèmes, cette fois d’ordre technique : multiplication des lieux de stockage des données (Sur quel ordinateur ai-je enregistré la dernière version de mon article ?), incompatibilité des données entre l’ordinateur du bureau et celui du domicile, etc. Quant à l’impact de l’informatique sur l’écologie, voir l’étude du WWF dans la section  « Liens ».

Comment rationaliser ?

Comment un étudiant, un chercheur, un universitaire peut-il rationaliser l’utilisation de ses différents équipements ? Comme beaucoup de questions dans le domaine de l’informatique, la réponse dépend essentiellement des besoins de l’utilisateur. En nous appuyant sur le tableau ci-dessous, nous allons tenter, non pas de proposer une solution parfaite et universelle, mais une réponse basée sur notre expérience personnelle et reposant sur les trois axes suivants : mobilité, ergonomie et économie.

Exemples de besoins

Pour un ordinateur unique et polyvalent

Pour répondre aux besoins exprimés précédemment, notre choix s’est porté vers un ordinateur unique mais polyvalent : un portable de type Tablet PC. Au premier abord, ce dernier ne se distingue guère d’un ordinateur portable classique. Cependant, sa petite taille (12,1 pouces pour 2 kg) et son écran rotatif et tactile en font un véritable compagnon mobile pouvant, au besoin, se transformer en tablette numérique (type iPad) ou en liseuse électronique pour la consultation des e-Book.

Il s’agit d’un ordinateur à base de Windows ou de Linux, mais les fans de Mac OS peuvent néanmoins poursuivre la lecture de ce billet en optant pour un portable Mac ou bien un iPad !

HP Pavillon tx2150ef (modèle 2008)

 

Présent sur le marché depuis plus de dix ans, le Tablet PC a longtemps été réservé aux seuls professionnels. Aujourd’hui, de nombreuses marques en proposent à des prix très abordables (à partir de 500 €). Pour en savoir plus sur les Tablet PC voir la rubrique « Liens » ci-après.

Le choix d’un ordinateur unique, et de petite taille, implique néanmoins l’achat de quelques équipements : écran (moniteur), clavier, souris, etc. De même qu’il est fortement conseillé d’acquérir, avec l’appareil, une garantie multirisque de 3 ans.

 

HP Pavillon tx2150ef (cliquer pour agrandir)

Écran, clavier, souris

Pour utiliser l’ordinateur portable de manière confortable à la maison et/ou au bureau, il est plus judicieux de le connecter à un écran de grande taille  (20 pouces par ex.) ainsi qu’à un clavier et une souris.

Exemple : utilisation au bureau (cliquer pour agrandir)

 

« Extension de ports »

Grâce à un branchement unique (voir cercle rouge sur la photo ci-dessus),  l’« extension de ports » permet de relier l’ordinateur à l’ensemble des périphériques (alimentation secteur, clavier, souris, écran, réseau, imprimante, scanner et tout autre appareil USB). Chaque marque d’ordinateur possède son propre modèle d’« extension de ports » (port extension ou docking station en anglais), le modèle présenté ci-dessus à droite, est le HP QuickDock conçu pour les ordinateurs portables de la marque HP. (Voir ci-après la section « Liens » pour une démonstration du HP QuickDock.)

Support ordinateur (rehausseur)

Support "Flex Mini" (cliquer pour agrandir)

Le support ordinateur (Flex Mini de cRadia) permet, d’une part, de rehausser l’écran du portable pour un meilleur confort et, d’autre part, d’abaisser la température de l’appareil grâce à son ventilateur. Plié, le « Flex Mini » rentre aisément dans la sacoche de l’ordinateur. Combiné à un mini clavier et à une souris, le « Flex Mini » permet de passer de longues heures devant l’ordinateur sans trop éprouver les cervicales, et à la longue d’éviter les troubles musculo-squelettiques douloureux (tendinite, ténosynovite, syndrome canalaire). Pour les conseils concernant le travail sur écran et ergonomie voir la section « Liens ».

En bibliothèque (cliquer pour agrandir)

Porte-livres

Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler de matériel informatique, le porte-livres est très appréciable lorsque que l’on doit se référer à un ouvrage tout en rédigeant. Ainsi qu’on peut le voir sur la première photo, ci-dessus, le « Flex Mini » permet également de poser une feuille A4 sur le clavier de l’ordinateur portable : pratique pour saisir à partir d’un article ou d’une note !

Fellowes Booklift (cliquer pour agrandir)

 

Chargeur universel ultra-plat

Chargeur Universel (cliquer pour agrandir)

Peu encombrant, le chargeur universel est sans doute l’accessoire indispensable pour les globe-trotteurs. Fourni avec différents embouts, il permet de recharger un grand nombre d’appareils électroniques : ordinateurs portables, téléphones, consoles de jeux portables, lecteurs mp3, etc.

De plus, certains modèles sont proposés avec les adaptateurs pour avion et voiture (allume cigare).

 

 

Antivol

Dans les lieux publics, les bibliothèques par exemple, il est plus prudent d’attacher son ordinateur portable avec un câble antivol ou un autre dispositif de sécurité.

Antivol (cliquer pour agrandir)

Le « Kit mobile » en bref

Conclusion

Un ordinateur unique mais polyvalent, combiné à quelques accessoires, est selon nous le choix le plus judicieux et le plus économique pour la majorité des chercheurs et les étudiants. Ce matériel peut néanmoins s’avérer inadapté pour les infographistes ou bien pour le montage vidéo professionnel qui nécessitent un ordinateur plus puissant en termes de processeur. Quant aux loisirs numériques (jeux, multimédia domestique), le Tablet PC y est tout à fait adapté, à l’exception des jeux vidéos trop exigeant au niveau de la carte graphique.

Liens

Sites internet dédiés au « Tablet PC » :

Accessoires

Divers

  • L’impact de l’informatique sur l’écologie selon le WWF : cliquer ici.
  • Dossier de l’INRS concernant « Le travail sur écran » : cliquer ici.

 

Posture adéquate (source : INRS)


Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Qais Assef dit :

    C’est un stylet fourni avec l’appareil. Outre la prise de note, il remplace la souris (déplacement du curseur, bouton droit et bouton gauche).

  2. eric verdeil dit :

    quid du crayon qui permet de prendre des notes sur l’écran? c’est un banal qalam ou bien une autre machine électronique?